Coronavirus : la situation destination par destination 

Dernière mise à jour : 18 mars 2020

Spitzberg 

Suite à la conférence de presse du gouvernement norvégien de ce 12 mars, les voyageurs en provenance de pays hors zone nordique depuis le 27 février doivent observer une quarantaine de 14 jours même s’ils ne présentent pas de symptômes. 

Groenland

Un deuxième cas a été confirmé à Nuuk, capitale du Groenland. Nuuk est désormais en confinement.
Le gouvernement du Groenland déconseille vivement tous les voyages internationaux et nationaux inutiles, ceci s’applique aux navires ainsi qu’aux avions. 

Brésil / Amazonie 

Le Brésil n’a pas émis à ce jour de restriction de voyage. Les autorités brésiliennes ont annoncé que les passagers en provenance de zones à risque, dont la France et l’Italie, pouvaient faire l’objet de contrôle à leur arrivée sur le territoire (aéroports, ports, frontières terrestres), s’ils présentaient des symptômes du virus.

Equateur  / Galapagos

Le gouvernement équatorien a déclaré l’état d’exception à partir du 17 mars au soir, avec un strict confinement de la population. Les transports terrestres inter-provinciaux et les vols intérieurs sont suspendus, sauf ceux permettant le retour des îles Galapagos ; les services publics sont fermés ; les activités économiques sont réduites au minimum ; un couvre-feu national est instauré de 21h à 5h du matin.

Les frontières aériennes, maritimes et terrestres sont fermées. Les liaisons aériennes internationales sont suspendues jusqu’au 5 avril. Les vols de retour vers leur pays des ressortissants étrangers restent autorisés, à l’initiative des compagnies aériennes.

Costa Rica

Les autorités costariciennes ont annoncé plusieurs mesures, notamment la fermeture des frontières à l’entrée à partir du mercredi 18 mars à minuit (heure locale) jusqu’au dimanche 12 avril à minuit (heure locale).
Cette période pourrait être prolongée. Les ressortissants costariciens et les étrangers résidents seront admis sur le territoire et aussitôt soumis à un isolement de 14 jours (à domicile).

Népal 

Compte tenu de l’évolution de la situation, les autorités locales ont décidé de suspendre temporairement, à compter du 14 mars jusqu’au 30 avril 2020, la délivrance des visas à l’arrivée sur son territoire pour tous les ressortissants étrangers. Les demandes de visas sont désormais à adresser exclusivement auprès des autorités consulaires du pays de résidence. Un certificat médical de test PCR (Polymerase Chain Reaction – prélèvement nasal et dans la gorge à l’aide d’un coton tige) sera exigé pour la demande de visa. Plus d’informations sur les sites du Consulat du Népal en France et l’Ambassade de France au Népal.

Russie

En application d’un décret promulgué le 5 mars par la mairie de Moscou (en russe) et complété par les recommandations de l’agence fédérale en charge de la protection des consommateurs et du bien-être des citoyens, toutes les personnes en provenance des zones dites à risque (Chine, Corée du Sud, Iran, Italie, France , Allemagne, Espagne, Suisse, Royaume-Uni, Norvège et Etats-Unis) sont soumises à isolement obligatoire pendant quatorze jours.

Islande

Actuellement, il est demandé aux personnes résidant en Islande et revenant de l’étranger de rester confinées à domicile pendant 14 jours. A ce stade, les mesures de confinement ne s’appliquent qu’aux résidents et non aux voyageurs.

Des tests à grande échelle ont démarré.

 

Toutes les dernières informations sur les destinations polaires (en anglais)

March 18, 2020: COVID-19 Regional Update: AECO Operational Area Revised

 

Fermer