Voyage de 16 jours
et 15 nuits

À partir de 9 500 €
par personne

Navire polaire

Navire polaire
Le Professeur Khromov

Confort
3 étoiles

Activités
Observation animalière, randonnée

Difficulté Facile

Difficulté
Facile

Température
10° en moyenne

Kilomètres
10000

Voyage en Russie sur la Mer d'Okhotsk

Okhotsk, la « Mer des chasseurs », est une mer inconnue et pourtant immense, d'une superficie de 1,6 million de km². Au Sud, l'île d'Hokkaïdo au Japon se prolonge par l'archipel russe des Kouriles et Sakhaline qui court au Nord vers la péninsule volcanique du Kamchatka. Et à l'Est se niche Magadan, capitale des goulags d'autrefois et porte d'entrée des champs aurifères de la Kolyma. Le fleuve Amour qui vient de Chine s'y jette en un immense delta. Entre ces terres du Pacifique, la banquise interdit la navigation de décembre à mai et les eaux froides y hébergent d'incroyables trésors naturels. C'est vers une mer encore inconnue du tourisme que Grands Espaces vous invite à voyager, dans un esprit de découvreurs qui forge la vraie croisière expédition.
Tout au long de la croisière, otaries, phoques et baleines sont réguliers, les oiseaux se comptent en millions et l’on peut observer l’ours brun depuis le bord de mer.

Du 22 juin au 8 juillet 2019
À partir de 9 500 € / personne

Voyage en Russie sur la Mer d'Okhotsk

Okhotsk, la « Mer des chasseurs », est une mer inconnue et pourtant immense, d'une superficie de 1,6 million de km². Au Sud, l'île d'Hokkaïdo au Japon se prolonge par l'archipel russe des Kouriles et Sakhaline qui court au Nord vers la péninsule volcanique du Kamchatka. Et à l'Est se niche Magadan, capitale des goulags d'autrefois et porte d'entrée des champs aurifères de la Kolyma. Le fleuve Amour qui vient de Chine s'y jette en un immense delta. Entre ces terres du Pacifique, la banquise interdit la navigation de décembre à mai et les eaux froides y hébergent d'incroyables trésors naturels. C'est vers une mer encore inconnue du tourisme que Grands Espaces vous invite à voyager, dans un esprit de découvreurs qui forge la vraie croisière expédition.
Tout au long de la croisière, otaries, phoques et baleines sont réguliers, les oiseaux se comptent en millions et l’on peut observer l’ours brun depuis le bord de mer.

Du 22 juin au 8 juillet 2019
À partir de 9 500 € / personne

Les moments clés de votre voyage

Jour 1

22 juin : Paris ou Genève-Moscou

Départs en fin de matinée pour Moscou (arrivée vers 17h30), où nous dînons à l’hôtel. Nuit à Moscou.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 2

23 et 24 juin : Moscou-Yuzhno

Matinée libre à Moscou (possibilité d’excursion au centre-ville) et vers 13h30 transfert à l’aéroport. Vol en soirée et arrivée le 24 juin. Nuit à l’hôtel Sakhaline.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 4

25 juin : Ile de Sakhaline, port de Korsakov

Transfert en bus jusqu’au port de Korsakov, où nous embarquons sur le Professor Khromov. Navigation en mer d’Okhotsk.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 5

26 juin : Ile Tyuleniy

Au large de la côte Sud-Est de Sakhaline, nous découvrirons la petite île de Tyuleniy. Cette dernière abrite l’un des quatre sites de reproduction du lion de mer de Steller en mer d’Okhotsk. La colonie compte actuellement environ 2500 individus. L’île héberge également une grande colonie d’otaries à fourrure du Nord.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 6

27 juin : Baie Piltun, île de Sakhaline

C’est la découverte du pétrole et du gaz qui fait connaître l’île de Sakhaline au reste du monde. La baie Piltun est un habitat important pour la population de baleines grises du Pacifique. En baie Piltun, nous mettrons pied dans les vasières à la recherche de phoques tachetés et d’aigles pêcheurs. Un phare célèbre garde ces lieux.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 7

28 juin : Ile Iony

À 200 kilomètres au large, ce petit archipel inhabité et déchiqueté surgit de la mer en chicots envahis par les oiseaux et les colonies de lions de mer qui nagent fréquemment autour de nos zodiacs.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 8

29 et 30 juin : Archipel des îles Shantar

À plus de 100 kilomètres de l’immense delta et des eaux plus douces du fleuve Amour, cet archipel de 15 grandes îles reste pris par la banquise jusqu’en juin. L’aigle de Steller y est régulier, et nous verrons peut-être nos premiers ours bruns lors des excursions à terre. Sur les glaces, le rarissime phoque à ruban est régulier. En lisière de banquise, nous chercherons les orques et autres cétacés.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 10

1er juillet : Iles Mal’minskie et baie Fedorova

C’est l’une des régions sauvages où la beauté de l’Extrême Orient Russe se dessine au mieux. Sur les îles, très riches en oiseaux, nous verrons les guillemots à lunettes, l’aigle de Steller, deux espèces de macareux, les stariques, alors qu’ au gré de nos débarquements à terre nous verrons les traces de grues, ours, loups, élans, gloutons qui peuplent cette taïga du bout du monde faite de mélèzes et de pins, de grandes tourbières et d’horizons sans fin…

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 11

2 juillet : Okhotsk

Fondée en 1647, elle fut le point de départ de nombreuses expéditions, dont celles de Vitus Béring. C’est de nos jours une petite ville de bois et de quelques bâtisses de béton qui dominent les places aux noms évocateurs : Lénine, Karl Marx… C’est un centre de pêche important, et nous y découvrirons le musée local ainsi que les coutumes des peuples originels Evens.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 12

3 juillet : Ile Talan

Plus de 140 espèces d’oiseaux s’ y rencontrent, dont les stariques huppés qui colonisent les pentes par milliers, de grandes colonies de guillemots, cormorans, mouettes, surveillés par les aigles de Steller : au total, plus de 1,8 millions d’oiseaux !

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 13

4 juillet : Péninsule Koni

La grande réserve naturelle de Magadan offre de nombreuses baies propices aux oiseaux (harles, garrots…), aux phoques et aux ours bruns.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 14

5 juillet : Ile Yamskiye

Cette île extraordinaire héberge 10 millions d’oiseaux, – dont un million de fulmars – et ses plages sont colonisées par les lions de mer. Les eaux sont le domaine de 4 espèces de phoques et 8 espèces de cétacés.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 15

6 juillet : Magadan

Arrivée à Magadan et débarquement prévu le matin. Nous partirons à la découverte de la capitale créée en 1929 par les Bolchéviques pour envoyer les prisonniers politiques aux goulags de la Kolyma : 800 000 déportés, et 150 000 morts qui vont donner aux communistes l’or pour faire survivre le régime. La ville s’enorgueillit de la plus grande cathédrale orthodoxe de l’Est russe et du musée des goulags. Celui de la géologie présente des restes de mammouths. Nuit à l’hôtel Magadan.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 16

7 juillet : Magadan – Moscou – Paris ou Genève

Visite du musée d’histoire naturelle. Transfert vers l’aéroport et vol vers Moscou. Nous survolerons de jour les superbes paysages de la Sibérie, de la Yakoutie au Iénisséï et à l’Oural. Arrivée à Moscou et vols retours.

Voir l'itinéraire sur la carte

Découvrez notre univers grâce à notre magazine en ligne.

Actualités polaire, des articles de fonds sur la faune, et bien d'autres thématiques passionnantes.

Tous nos articles
Fermer