Voyage de 6 jours
et 5 nuits

À partir de 1 700 €
par personne

Confort
3 étoiles

Activités
visites culinaires, randonnées, monuments historiques

Difficulté Facile

Difficulté
Facile

Température
20° en moyenne

Kilomètres
1000

Découverte de l’Alsace historique, gourmande et généreuse

Ce circuit de 6 jours à bord d'un bus décapotable, vous emmène découvrir l'Alsace, ses nombreux monuments historiques, ses villages authentiques, ses vignobles ainsi que sa nature préservée.

Au programme, les sites prestigieux des 2 grandes villes régionales : la cathédrale et la « Petite France » de Strasbourg et ses quais où il fait bon de déambuler, la « Petite Venise » de Colmar et son quartier historique de toute beauté.

L’Alsace, c’est aussi sa célèbre route du vin hérissée de vignobles, truffée de bonnes caves et ponctuée de dégustations. Ce sera aussi l'occasion de faire de nombreuses visites culinaires : dégustations de vins, bières et quelques spécialités alsaciennes. Tous les repas sont constitués de mets régionaux.

Ce circuit est fait pour apprendre l’Alsace, la comprendre et pour l’aimer.

Du 14 au 19 octobre 2021

À partir de 1 700€ / personne.

Découverte de l’Alsace historique, gourmande et généreuse

Ce circuit de 6 jours à bord d'un bus décapotable, vous emmène découvrir l'Alsace, ses nombreux monuments historiques, ses villages authentiques, ses vignobles ainsi que sa nature préservée.

Au programme, les sites prestigieux des 2 grandes villes régionales : la cathédrale et la « Petite France » de Strasbourg et ses quais où il fait bon de déambuler, la « Petite Venise » de Colmar et son quartier historique de toute beauté.

L’Alsace, c’est aussi sa célèbre route du vin hérissée de vignobles, truffée de bonnes caves et ponctuée de dégustations. Ce sera aussi l'occasion de faire de nombreuses visites culinaires : dégustations de vins, bières et quelques spécialités alsaciennes. Tous les repas sont constitués de mets régionaux.

Ce circuit est fait pour apprendre l’Alsace, la comprendre et pour l’aimer.

Du 14 au 19 octobre 2021

À partir de 1 700€ / personne.

Les moments clés de votre voyage

Jour 01

Jour 1 : Strasbourg

Rendez-vous à votre hôtel 3* du centre-ville de Strasbourg (entre 14h30 et 15h00). Accueil par l’équipe Grands Espaces et installation dans votre chambre. Présentation de votre voyage. Promenade à la découverte des lieux les plus remarquables de Strasbourg. La Petite France inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco est un véritable petit bijou visuel avec ses maisons à colombages extrêmement bien conservées et son dédale de ruelles pavées. Ce quartier pittoresque est l’ancien quartier des tanneurs, des pêcheurs et des meuniers. Datant des 16ème et 17ème siècles ces bâtisses biscornues parées d’encorbellements, de pans de bois et de pignons sculptés, se mirent avec délice dans les eaux de l’Ill qui domine toute la région. Le Barrage Vauban, les ponts couverts et leurs tours sont la mémoire des remparts de Strasbourg.

Jour 01

Jour 1 : Strasbourg (suite)

Nous poursuivons notre flânerie sur les rives de l’Ill tout en contemplant les superbes façades des bâtisses aux toitures si caractéristiques de la région avec leurs étroites lucarnes sur 3 étages. Embarquement pour une croisière panoramique de Strasbourg entre centre historique, passage d’écluses et quartier européen.

Jour 01

Jour 1 : Strasbourg (suite)

Découverte de la cathédrale, joyau de l’art gothique achevé en 1365. Elle est la seconde cathédrale la plus haute de France après Rouen. Sa taille impressionne avec ses 103 m de longueur et ses 32 m de hauteur de nef. Sa façade richement décorée est une pure merveille, tout comme sa statuaire, son horloge astronomique et ses orgues. Les vitraux des 12ème et 13ème siècles sont d’une qualité inestimable. Ce sont plus de 500 000 éléments qui composent 4600 vitraux. A proximité de la cathédrale, la plus ancienne maison de la ville, la maison Kammerzell aujourd’hui transformée en restaurant. Bâtie en 1589, elle est la mémoire de d’architecture en bois des siècles passés. Dîner alsacien et retour à l’hôtel soit à pied soit en tram. Nuit dans votre hôtel 3* Place de la gare.

Jour 2

Jour 2 : Route des vins et route de la choucroute

Départ pour la route de la choucroute. La légende raconte que ce sont les bâtisseurs de la Grande Muraille de Chine qui sont à l’origine de la technique de conservation du chou tel que nous le consommons aujourd’hui. Les producteurs de choux à choucroute sont une soixantaine et récoltent 65% de la production nationale. Visite de la maison de la choucroute, entreprise familiale depuis 5 générations : histoire, culture et production du chou à travers les âges, visite des ateliers de fabrication. À Saint-Pierre, autre spécialité alsacienne, la bière et son savoir-faire traditionnel. Visite de l’une des nombreuses micro-brasseries et dégustation.

Jour 2

Jour 2 : Route des vins et route de la choucroute (suite)

Nous rejoignons la route des vins la plus célèbre et la plus ancienne des routes des vins français. Entre vignobles et montagnes vosgiennes, 170 kilomètres s’étirent entre villages pittoresques et domaines viticoles réputés. À perte de vue, à flanc de coteaux, les vignobles occupent les versants des contreforts des Vosges. Déjeuner traditionnel à Kintzheim.

Jour 2

Jour 2 : Route des vins et route de la choucroute (suite)

Nous prenons de l’altitude pour atteindre le célèbre château du Haut-Koenigbourg, forteresse monumentale au sommet d’un éperon rocheux dominant la plaine d’Alsace à 700 mètres d’altitude. Possession des Habsbourg en 1479, détruit par les Suédois, pillé, incendié et déserté pendant 2 siècles, il est restauré dans les années 1900 par l’empereur allemand Guillaume. Aujourd’hui fierté régionale, chef d’œuvre historique, à peine le pont-levis traversé, c’est un plongeon dans 9 siècles d’histoire mouvementée que nous ferons.

Jour 2

Jour 2 : Route des vins et route de la choucroute (suite)

Au cœur de la route des vins, c’est à Mittelwhir, petite bourgade viticole de 850 habitants que nous serons accueillis dans le domaine Baumann Zirgel par Benjamin et Valérie qui ont repris le domaine familial et qu’ils ont transformé en domaine biodynamie. C’est une rencontre œnologique gourmande autour des cépages des vins d’Alsace. Au programme de cette formidable rencontre : explication et transmission d’un savoir-faire, nouvelles techniques, retour à l’ancienne, dégustation... Installation à votre hôtel les 2 clefs 3*(ou similaire) dans le très joli village de Turckheim. Dîner traditionnel dans l’un des restaurants de la ville. Nuit à votre hôtel.

Jour 3

Jour 3 : Riquewihr – Ribeauvillé – Le Grand Ried – Neuf Brisach - Colmar

Bienvenue dans l’une des perles du vignoble d’Alsace, Riquewhir. Non seulement la production de son Riesling est une tradition qui se perpétue de générations en générations, mais son attrait majeur est son architecture du 16ème siècle demeurée intacte. Epargnée par miracle des vicissitudes des différentes guerres, elle est une ville-musée où il fait bon déambuler et contempler les nombreux détails architecturaux, les enseignes en fer forgé, les façades colorées et leurs encorbellements, les petites ruelles escarpées mais aussi goûter les pains d’épices et autres gourmandises dont les odeurs de cannelle s’échappent des pâtisseries.

Jour 3

Jour 3 : Riquewihr – Ribeauvillé – Le Grand Ried – Neuf Brisach - Colmar (suite)

À quelques minutes un autre village d’exception : Ribeauvillé, fief des cigognes. Ce grand échassier a élu domicile sur les cheminées des maisons du village. Pour les observer il faut lever le regard vers les toitures et être à l’écoute de son craquètement si distinctif. Ribeauvillé est une cité médiévale avec des vestiges de fortifications et des remparts, de jolies places dotées de fontaines renaissance et dominée par 3 châteaux forts. Déjeuner alsacien dans l’une des winstubs.

Jour 3

Jour 3 : Riquewihr – Ribeauvillé – Le Grand Ried – Neuf Brisach - Colmar (suite)

Marckolsheim est une ville au passé douloureux car détruite à 80% pendant la Seconde Guerre mondiale et où subsiste des traces de l’urbanisme nazi, ce qui en fait une exception française. Visite du Mémorial de Marckolsheim qui illustre l’architecture militaire utilisée pour protéger les importants passages sur le Rhin pendant la Seconde Guerre mondiale et notamment pendant les combats tragiques du 15 au 17 juin 1940. Nous nous trouvons ensuite dans les forêts du Rhin et du Ried, dont le caractère marquant est l’omniprésence de l’eau. Autrefois ces espaces forestiers étaient connectés au Rhin et subissaient les crues du fleuve.

Jour 3

Jour 3 : Riquewihr – Ribeauvillé – Le Grand Ried – Neuf Brisach - Colmar (suite)

Aujourd’hui la nature y est toujours luxuriante grâce à la présence d’anciens bras du Rhin, d’étangs et de rivières. Promenade dans ce milieu naturel à la diversité végétale unique et à une faune riche et variée. À quelques encablures du Rhin et de l’Allemagne, la forteresse de Neuf-Brisach considérée comme le chef-d’œuvre militaire de Vauban. Ses travaux commencent en 1698 sous l’impulsion de Louis XIV qui choisit entre plusieurs projets, l’architecture octogonale de ce bastion. En fin de journée, lorsque le cœur de la ville de Colmar retrouve un peu de tranquillité, nous flânons dans le quartier historique de la « Petite Venise » avant de dîner dans un restaurant du centre-ville. Retour vers 22h00 à votre hôtel de Turckheim.

Jour 4

Jour 4 : Kaysersberg – Le Hohneck – La route des crêtes

Kaysersberg est un petit bijou de l’art architectural médiéval. D’ailleurs, le village est considéré comme l’un des préférés des français. Son centre historique est remarquable et ses nombreuses maisons à colombages lui donnent un charme fou. C’est le village natal du médecin Albert Schweitzer qui fut prix Nobel de la paix en 1952. Nous quittons la plaine et ses villages chatoyants pour une échappée montagnarde vers le Grand Ballon, point culminant des Vosges et la Route des crêtes. Longue de 77 km, cette route d’altitude entre 825m et 1300m a été construite de toute pièce par le Haut Commandement français à la Première Guerre mondiale. Elle permettait les communications entre le sud et le nord, ce qui était vital. Aujourd’hui elle est un lien majeur entre l’Alsace et les Vosges, et une route touristique de choix.

Jour 4

Jour 4 : Kaysersberg – Le Hohneck – La route des crêtes (suite)

Nous empruntons la Vallée de Munster jusqu’au Col de la Schlucht à 1139m d’altitude. Point stratégique important au cours de l’histoire, aujourd’hui on y vient skier ou effectuer l’une des nombreuses randonnées. Petite promenade pour apprécier le panorama sur le massif vosgien, la plaine d’Alsace et par beau temps, la Forêt Noire. Déjeuner marcaire, repas typique des fermes auberges des Hautes-Vosges avec son fromage réputé de Munster. Halte historique au mémorial de Hartmannswillerkopf, lieu d’un champ de bataille et l’un des sites majeur de mémoire de la Grande Guerre. Cette route panoramique se poursuit entre pâturages d’altitude, hautes chaumes, lacs et forêts. Dîner typique à Turckheim.

Jour 5

Jour 5 : Turckheim – Ecomusée d’Alsace - Eguisheim

Promenade dans la ville de Turckheim, village autrefois fortifié et dont il subsiste quelques vestiges. Ses remparts ont presque disparu tandis que subsistent les trois tours carrés qui permettaient de pénétrer dans la vieille ville par des pont-levis. C’est la seule ville en France où persiste la tradition du veilleur de nuit. Ce métier était courant au XIIIème siècle car il permettait de détecter les incendies. À 22h pendant la saison estivale le veilleur fait son inspection. Niché au cœur d’un vignoble réputé, notre balade à Turckheim s’achèvera dans les vignes dominant la plaine d’Alsace. Déjeuner typique. Visite de l’Ecomusée d’Alsace, un musée vivant à ciel ouvert organisé comme un véritable village avec 80 maisons, bâtiments d’antan et des artisans qui font vivre les métiers de l’époque : boulanger, barbier, charron, cordonnier, instituteur, vannier, tonnelier...

Jour 5

Jour 5 : Turckheim – Ecomusée d’Alsace - Eguisheim (suite)

Ce sont plus de 40 000 objets qui sont exposés : outils, meubles, vêtements datant du 19ème siècle aux années 50. Le musée est également un espace naturel protégé. Il fut l’un des sites pilote de la réintroduction des cigognes en Alsace. Une quarantaine de couples reviennent chaque année nicher dans les nids placés sur les toits de ces maisons. Découverte du magnifique village d’Eguisheim enfoui dans les vignes, il est demeuré presque intact depuis le XVIème siècle. Il faut emprunter l’ancien chemin de ronde qui longe les remparts et contempler la richesse et la diversité architecturale : pignons sculptés, balcons de guingois, oriels... La journée s’achève par une dernière dégustation chez un vigneron du village. Dîner alsacien à Turckheim.

Jour 6

Jour 6 : Turckheim - Strasbourg

Après le petit-déjeuner retour à la gare de Strasbourg. Fin de nos services vers 10h30.

Grands espaces vous
recommande aussi...

*Les prix indiqués sont ceux des cabines les moins chères. Le descriptif des programmes est donné à titre indicatif.

Découvrez notre univers grâce à notre magazine en ligne.

Actualités polaires, des articles de fond sur la faune, et bien d'autres thématiques passionnantes.

Tous nos articles
Fermer