Voyage de 11 jours
et 10 nuits

À partir de 6 500 €
par personne

Navire polaire

Navire polaire
L'Ocean Nova

Confort
3 étoiles

Activités
Observations animalières. Randonnées/excursions.

Difficulté Facile

Difficulté
Facile

Température
5° en moyenne

Kilomètres
3200

Dans le sillage des plus Grands Explorateurs

Montez à bord de l'Ocean Nova et partez pour une expédition hors du commun, sur la trace des grands explorateurs, de Pythéas aux Vikings en passant par le commandant Charcot.

Un voyage qui vous emmènera en Islande, au Groenland et au Spitzberg à la découverte de la grande migration des baleines et des ours polaires. Vous aurez également la chance d'observer l'allée des volcans arctiques et de naviguer dans les banquises, entre les icebergs géants du Groenland.

Du 7 au 17 juin 2022 (11 jours)
À partir de 6500 € / personne.

Réservez en toute tranquillité avec nos conditions de réservations et d'annulations exceptionnelles :

Nos itinéraires sont dépendants des conditions météorologiques et de glaces.

Dans le sillage des plus Grands Explorateurs

Montez à bord de l'Ocean Nova et partez pour une expédition hors du commun, sur la trace des grands explorateurs, de Pythéas aux Vikings en passant par le commandant Charcot.

Un voyage qui vous emmènera en Islande, au Groenland et au Spitzberg à la découverte de la grande migration des baleines et des ours polaires. Vous aurez également la chance d'observer l'allée des volcans arctiques et de naviguer dans les banquises, entre les icebergs géants du Groenland.

Du 7 au 17 juin 2022 (11 jours)
À partir de 6500 € / personne.

Réservez en toute tranquillité avec nos conditions de réservations et d'annulations exceptionnelles :

Nos itinéraires sont dépendants des conditions météorologiques et de glaces.

Les moments clés de votre voyage

Jour 1

7 juin : Reykjavik-Hvalfjord-Alftanes

Embarquement à Reykjavik 16h (possibilité de réserver le vol, nous consulter). Navigation en soirée vers le Hvalfjord célèbre pour ses baleines et son rôle durant la Seconde Guerre mondiale ; puis la région d’Alftanes où le « Pourquoi pas ? » du Commandant Charcot sombra en 1936.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 2

8 juin : Cap Horn islandais-Côte Nord

Le Cap de Stykkisholmur est réputé pour ses baleines bleues. Visite du Breidafjord et sa côte Sud découpée dans les basaltes où se reproduisent de grandes colonies d’oiseaux et les aigles pêcheurs. Navigation au large de la réserve naturelle de Hornstrandir et ses falaises à oiseaux impressionnantes. Traversée du Cercle polaire arctique.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 3

9 juin : Dans les glaces du Groenland

En route vers l’île de Jan Mayen, dans des eaux riches en baleines. Au loin à l’Est, prises dans la banquise, les côtes déchiquetées de l’Est Groenland et du Scoresby Sund. La côte Est du Groenland est barré par plusieurs dizaines de kilomètres de banquise : c’est sur ces glaces que nous rechercherons les concentrations de phoques du Groenland et l’ours blanc. Nous croiserons la route de quelques grands icebergs.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 4

10 et 11 juin : Île de Jan Mayen (Norvège)

Visite de la côte Ouest du volcan Beerenberg (volcan de 2277 m d’altitude) et de ses glaciers arrivant à la plage. Nous verrons les restes des anciens baleiniers qui ont forgé l’histoire de ces lieux. Jan Mayen fut l’un des grands centres d’exploitation baleinière. Des grandes colonies d’oiseaux font la réputation de cette île volcanique spectaculaire. Visite de la station norvégienne de cette île perdue dans l’Atlantique Nord.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 6

12 juin : En mer, Atlantique Nord

Une traversée de l’Atlantique Nord à la recherche des baleines, dauphins, mise à profit pour nos conférences qui vont retracer pour vous les routes des grandes expéditions d’autrefois grâce à notre équipe de guides conférenciers.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 7

13 et 14 juin : Spitzberg (Svalbard)

Arrivée au Sud Spitzberg et navigation dans le Storfjord et vers la côte Est (banquise, recherche des ours polaires). Des phoques sont présents par centaines sur la banquise fractionnée qui encombre le fjord au printemps. En ce mois de juin, le Sud du Spitzberg est réputé pour ses ours. Les fjords du Sud sont les premiers dégagés de l’archipel.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 9

15 juin : Hornsund , Spitzberg

Au pied de l’un des sommets culminants du Spitzberg (1431m) dans les paysages spectaculaires de pics et glaciers. Nombreux fronts de glaces arrivant en mer sur des kilomètres, banquise de fjord, huttes de trappeurs, histoire polaire très dense, des baleiniers aux stations scientifiques, ours (?), phoques, rennes, baleines blanches (?), colonies d’oiseaux. La banquise de fjord sera vraisemblablement très présente et l’observation des ours et des baleines blanches y est régulière. Nous évoquerons l’histoire très dense de l’archipel en visitant notamment une hutte de trappeurs et des restes baleiniers. On y trouve également les fondations des huttes pomores, les plus anciennes construites par les chasseurs et navigateurs russes du XVIIème siècle.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 10

16 juin : Bellsund, Spitzberg

Glacier de la Recherche, sa faune et ses icebergs. Ce glacier a été nommé en l’honneur du vaisseau de recherche français qui a relevé ces eaux au XIXème siècle. Van Miljenfjord et ses lieux historiques, immenses colonies d’oiseaux (eiders, guillemots, mouettes), rennes, renards polaires... Nous naviguons entre les pics éclatés par le gel, les vallées noyées par les glaciers et les vastes toundras.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 11

17 juin : Longyearbyen

Débarquement en matinée à Longyearbyean, capitale du Spitzberg/Svalbard. Excursion et temps libre en ville, avant de rejoindre l’aéroport pour notre vol charter direct vers Paris. Arrivée à Paris en fin de journée.

Voir l'itinéraire sur la carte

Votre chef d'expédition

Christophe vous initiera à la complexité des écosystèmes sous-marins, des micro-organismes polaires et autres petites bêtes des glaces. Il vous expliquera quelques grands changements climatiques qui affectent l’ours blanc et les animaux marins.
Avec toujours autant de plaisirs et d’émerveillements, il accompagne depuis plusieurs années les expéditions de Grands Espaces en Arctique et en Antarctique.

Christophe Bassous En savoir plus sur Christophe

Témoignage

Voyage féérique mais vous devriez prévenir que l'on n'en revient pas en intégralité : le corps rentre, mais la tête reste au-delà de 78° Nord :-) ...

Thierry L. ⏤ À bord de l'Ocean Nova - Voyage 2019

Grands espaces vous
recommande aussi...

*Les prix indiqués sont ceux des cabines les moins chères. Le descriptif des programmes est donné à titre indicatif.

Découvrez notre univers grâce à notre magazine en ligne.

Actualités polaires, des articles de fond sur la faune, et bien d'autres thématiques passionnantes.

Tous nos articles
Fermer