Voyage de 12 jours
et 11 nuits

À partir de 3 400 €
par personne

Yacht

Yacht
La Jangada

Confort
4 étoiles

Activités
Excusions, observations animalères

Difficulté Facile

Difficulté
Facile

Température
26° en moyenne

Kilomètres
8284

Amazonie et forêt primaire

Une expédition sur le fleuve Amazone au départ de Manaus à la découverte d’une diversité de paysages exceptionnelle : contraste des eaux noires du Rio Negro et de celles, jaunes, de l’Amazone puis du Solimoes.

Cette croisière vous emmènera au cœur de la nature hors des sentiers battus vivre des rencontres inattendues, vous immerger dans des paysages d’une beauté singulière sur une terre mystérieuse et encore peu explorée, à la rencontre du « peuple des eaux » caboclos et indigènes.

Observations des dauphins, caïmans, paresseux, singes, aras, capybaras, loutres géantes...

Du 20 au 31 mai 2019
À partir de 3 400 € / personne

Amazonie et forêt primaire

Une expédition sur le fleuve Amazone au départ de Manaus à la découverte d’une diversité de paysages exceptionnelle : contraste des eaux noires du Rio Negro et de celles, jaunes, de l’Amazone puis du Solimoes.

Cette croisière vous emmènera au cœur de la nature hors des sentiers battus vivre des rencontres inattendues, vous immerger dans des paysages d’une beauté singulière sur une terre mystérieuse et encore peu explorée, à la rencontre du « peuple des eaux » caboclos et indigènes.

Observations des dauphins, caïmans, paresseux, singes, aras, capybaras, loutres géantes...

Du 20 au 31 mai 2019
À partir de 3 400 € / personne

Les moments clés de votre voyage

Jour 1

Manaus – L’opéra – Le port

Visite de la ville pour connaître l’Opéra, le marché municipal Adolpho Lisboa et sa halle « art nouveau », le musée du caoutchouc, la vie trépidante de la ville installée sur les rives du Rio Negro, l’ambiance bigarrée du port entre les fruits tropicaux, les plantes médicinales et les porteurs, qui acheminent la pêche du jour vers les échoppes.
Navigation sur le Rio Negro vers le village de Novo Airao, porte d’entrée de l’Archipel des Anavilhanas.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 2

Novo Airao – l’archipel des Anavilhanas

Le Rio Negro ou Rio Guainía est une rivière d’Amérique du Sud de 2 250 km de longueur, affluent de l’Amazone. Visite du village de Novo Airao. Expédition en canot en moteur pour l’observation de la faune. Barbecue sur un banc de sable si le temps le permet.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 3

Grottes de Madada et Parc national du Jau

Débarquement en compagnie de guides natifs pour un trek en forêt vers les grottes de Madada. Après une heure de marche, vous atteindrez ce lieu mystérieux qui servit de refuge aux tribus indigènes Tukanos. Les dessins en relief sculptés sur les roches par d’anciennes tribus datent de plus de 3000 ans. Arrêt dans un village Tukano pour une rencontre et une découverte de la vie quotidienne et des traditions de ce peuple vivant sur les rives du Rio Negro.
Navigation vers Velho Airao et l’embouchure de la rivière Jau, à l’entrée du Parc National du Jau. Expédition en canot à moteur pour observer la faune et la beauté des paysages au coucher du soleil.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 4

Parc national du Jau

Durant une partie de la nuit, navigation vers l’embouchure de la rivière Jau, au cœur du Parc national de Jau.
Sous l’eau transparente ballet des dauphins roses et tucuxis (dauphins gris). Le parc national de Jau est un paradis préservé au cœur de l’Amazonie.
On peut observer une flore et une faune qui difficilement sont vues ailleurs. Le parc national de Jaú est le plus grand domaine de forêt tropicale protégée d’Amérique du Sud, couvrant une superficie d’environ 23 000 km² et l’une des régions les plus riches de la planète sur le plan de la biodiversité.
Navigation vers la ville de Moura, située un peu plus en amont après l’embouchure de la rivière Unini. Visite de la ville. Sortie en pirogues avec des guides natifs pour observer les caïmans et les animaux nocturnes. Dans le silence bruyant de la nuit amazonienne quelques frissons et émotions en perspectives.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 5

La rivière Jauaperi porte de l’Amazonie sauvage

Sur les eaux cristallines, la Jangada glisse doucement ouvrant sa route au sein d’une forêt impénétrable
Les habitants de la Réserve de Xixuaú, organisés en association pour protéger la faune et flore accueillent un écotourisme privilégié sur un territoire de plus de 200 000 hectares. Ici, la forêt primaire regorge de fruits, d’huiles, de résines, de colorants naturels pour l’artisanat et de plantes médicinales. La faune offre au visiteur une diversité spectaculaire. Navigation jusqu’à l’embouchure de l’igarape do Mateu. Débarquement pour visiter le village et découvrir l’École Communautaire Alternative, enseignement de l’étude de l’environnement et des traditions et culture natives. En milieu d’après midi, débarquement dans un petit village caboclo pour une rencontre avec les habitants, la découverte de la vie quotidienne et de l’artisanat d’une très belle qualité.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 6

Réserve de Xixuau, un sanctuaire de la biodiversité

À la rencontre des loutres géantes et autres animaux mythiques de la forêt amazonienne. Au lever du soleil, courte escapade vers les caïmans installés paisiblement sur la berge proche du village.
Départ en pirogue pour une exploration dans les lacs et sous la canopée de la forêt immergée, à la recherche des mammifères aquatiques et des oiseaux.
Dans l’après-midi nouveau départ pour un trek en forêt primaire vers les Samaumas, les arbres les plus grands de la forêt amazonienne.
Navigation en pirogue pour s’essayer à la pêche. Dîner à bord et sortie nocturne pour observer les caïmans et les animaux nocturnes.
Possibilité quand les eaux sont hautes d’organiser un campement en forêt pour les volontaires dans un lieu privilégié pour l’observation des animaux. On arrive sur site en pirogue, installation du campement et nuit en hamacs. Feu de camp, mythes et légendes d’Amazonie et à l’aube, concert des singes hurleurs…

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 7

Réserve de Xixuau – Navigation sur le Rio Negro

Pour quitter ce paradis en douceur, balade en pirogue le long des berges. Débarquement et départ en pirogue ou à pied selon la saison pour se faufiler une fois encore entre les troncs d’arbre géants et les hautes lianes pour des rencontres furtives avec les animaux de la réserve. Navigation de retour vers Novo Airao.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 8

Novo Airao – Manaus

Dés le lever du soleil, c’est toute la magie de la forêt amazonienne qui se révèle à vos yeux. Les reflets des arbres et du ciel dans l’eau, l’envol des oiseaux dont on ne se lasse jamais, la vie quotidienne et son lot de pirogues, de petits bateaux, de pêcheurs… pour en avoir plein la vue jusqu’au bout du voyage. Arrivée à Novo Airao. Débarquement pour un plongeon avec les dauphins roses. Découverte de la petite ville et de l’artisanat local. Déjeuner à bord et navigation vers la rencontre des eaux entre la rivière Solimões (l’Amazone) et le Rio Negro, un spectacle singulier, les eaux du Solimões de couleur jaune, chargées d’alluvions et celles du Rio Negro sombres, dessinent sur des kilomètres une dentelle ocre et noire avant de se fondre dans le puissant fleuve Amazone. Navigation et nuit à l’embouchure de la rivière Purus vers l’île de Sao Tomé, près de la petite ville d’Anama.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 9

Rivière purus – village do pao – lac do limao

L’embouchure de la rivière Purus est située à 210 km de Manaus entre les municipalités d’Anama et de Pacatuba. Cette zone de lacs est idéale pour pêcher des poissons à la peau lisse comme les Pirararas, les Surubims et les Capararis. Vous mettrez à l’eau, aidé par les marins, des lignes de fond pour essayer de pêcher quelque gros poissons et améliorer le menu du jour. Rencontre avec les habitants du village de Pao. Ils vivent de la pêche des poissons-chat géants.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 9

Rivière purus – village do pao – lac do limao

Visite du village. Navigation vers la ville de Codajas. Navigation et observation des berges toujours très mouvementées, colorées et pleines de vie: maisons flottantes ou sur pilotis, scènes de pêche à l’épervier, femmes et enfants à l’heure de la lessive ou du bain, chargement des bateaux de marchandises de toutes sortes et la vie sauvage… En fin d’après-midi, excursion en canot à moteur pour explorer les îles et les lacs environnants. Rencontre avec les habitants et observation de la faune et de la flore. Les dauphins roses sont souvent au rendez-vous. Expédition de nuit en canot à moteur (faune nocturne).

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 10

Ville de Codagos – Lac Debadajos – La terre de l’Açai

A l’origine existait le village Cudaiá des Indiens du même nom, il devint plus tard celui des Indiens Muras ou Moras, qui occupaient encore au milieu du XVIIIe siècle les rives et les lacs de l’Amazone et du Madeira. Observation de la faune et de la flore. Arrêt chez un producteur d’açai à la Fazenda Pretinho. Présentation de la culture de l’açai, cette baie magique. Visite de la ville de Codajas, découverte du marché, de l’artisanat local et de l’activité intense d’une petite ville amazonienne qui s’illustra durant la seconde guerre mondiale avec ses soldats du « caoutchouc ». La récolte des baies d’açaí est faite à la main par la population locale d’août à décembre. Les cueilleurs escaladent les arbres avec la force de leurs jambes en utilisant une corde enroulée aux pieds. Départ pour observer la faune et la flore sur les lacs environnants en compagnie de guides natifs. À la recherche de capivaras, de loutres et de caïmans, il sera temps aussi d’apprendre à utiliser des filets pour la pêche à l’épervier.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 11

Coari – Lac de Coari – Rivière Japura

Sur ce territoire poussent d’énormes noyers du Brésil dont les fruits sont récoltés de janvier à juin. Un travail difficile dans une forêt dense où il n’est une utopie de croiser un jaguar en balade.
Trek en forêt primaire en compagnie de guides natifs et de cueilleurs de noix. Découverte de la ville de Coari. Elle est située sur la rivière Solimões entre le lac Mamiá et le lac Coari. Son histoire est liée aux Indiens Catuxy, Jurimauas, Passé, Irijus, Jumas, Purus, Solimões, Uaiupis, Uamanis et Uaupés. Départ en canot pour observer la faune et la flore du lac de Coari, varzea et les zones forestières submergées où oiseaux, caïmans et dauphins peuvent être observés, sans oublier la vie quotidienne des habitants de la rivière vivant principalement de pêche et d’agriculture. Présentation de danses folkloriques. Navigation vers Tefé.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 12

Laco Janauari – Manaus

En début de matinée, exploration du lac Janauari où nous verrons probablement une dernière fois les dauphins roses. Ce lac est également réputé pour les vitrorias regiaes, ces nénuphars géants dont les feuilles peuvent atteindre 2,5 mètres de diamètre.
Observation des rives : maisons sur pilotis, nids en forme de poche tressée où vivent les cassiques tisserands, ces oiseaux au plumage jaune et noir, vols bruyants des perruches vertes, pirogues aux couleurs vives se déplaçant d’un village à l’autre, les enfants jouant dans l’eau à l’heure du bain… C’est un vrai film d’aventure qui se déroule sur écran géant de chaque côté de votre bateau. Arrivé vers midi en face de l’hôtel Tropical à Manaus.

Voir l'itinéraire sur la carte

Grands espaces vous
recommande aussi...

*Les prix indiqués sont ceux des cabines les moins chères. Le descriptif des programmes est donné à titre indicatif.

Découvrez notre univers grâce à notre magazine en ligne.

Actualités polaire, des articles de fonds sur la faune, et bien d'autres thématiques passionnantes.

Tous nos articles
Fermer