Voyage de 12 jours
et 11 nuits

À partir de 7 300 €
par personne

Navire polaire

Navire polaire
L'Ocean Nova

Confort
3 étoiles

Activités
Observations animalières. Randonnées/excursions.

Difficulté Facile

Difficulté
Facile

Température
5° en moyenne

Kilomètres
3200

Le Royaume de l'ours blanc

Cette croisière de 11 jours à bord de l'Ocean Nova, vous emmène à la découverte du Spitzberg, le domaine des glaces.
Vous découvrirez les paysages uniques et inoubliables de calottes, de pics et de vallées englacées..

Cap vers l'extrême Est, jusqu'à l'île Blanche, et loin vers le Nord. Nous naviguerons au coeur des glaces et de la banquise, dans un désert blanc où vous aurez l'occasion d'observer des ours.

L’archipel est aussi le pays des phoques, morses, baleines, renards polaires, rennes, oiseaux par millions, et une extraordinaire terre d’Histoire.

Du 20 Juillet au 30 Juillet 2021 (10 jours)
À partir de 7300€ / personne

Nos itinéraires sont dépendants des conditions météorologiques et de glaces.

Le Royaume de l'ours blanc

Cette croisière de 11 jours à bord de l'Ocean Nova, vous emmène à la découverte du Spitzberg, le domaine des glaces.
Vous découvrirez les paysages uniques et inoubliables de calottes, de pics et de vallées englacées..

Cap vers l'extrême Est, jusqu'à l'île Blanche, et loin vers le Nord. Nous naviguerons au coeur des glaces et de la banquise, dans un désert blanc où vous aurez l'occasion d'observer des ours.

L’archipel est aussi le pays des phoques, morses, baleines, renards polaires, rennes, oiseaux par millions, et une extraordinaire terre d’Histoire.

Du 20 Juillet au 30 Juillet 2021 (10 jours)
À partir de 7300€ / personne

Nos itinéraires sont dépendants des conditions météorologiques et de glaces.

Les moments clés de votre voyage

Jour 1

Paris-Longyearbyen ( Spitzberg )

Vol direct en début de matinée de Roissy CDG3 vers Longyearbyen et arrivée vers midi dans la capitale de l’archipel. Excursion en bus dans la vallée de l’Adventdal, temps libre en ville puis embarquement. Navigation dans l’Isfjord et proche de l’enclave russe de Barentsbourg. Nous passons le Cap Linné et au large les baleines sont régulières. Durant les heures de nuit, nous longeons l’île du Prince Charles.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 2

Baie de la Croix et baie de la Madeleine

Un front de glaces de 7 kilomètres de longueur, grandes colo- nies d’oiseaux et des régions chargées d’histoire. Cette région est certainement l’une des plus spectaculaires de l’archipel en raison de ses pics et de son front de glaces très actif, avec les îles à oiseaux et les phoques qui se reposent sur les petits icebergs. Navigation le long de la côte des 7 glaciers.
La baie de la Madeleine est le fjord peut-être le plus connu, serti dans son cadre impressionnant de pics alpins et de glaciers, et ses éboulis sont habités par des milliers d’oiseaux.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 3

Glacier de Monaco

En début de saison les mergules nains, les oiseaux les plus nombreux de l’archipel, s’y reproduisent en essaims grouillant dans les éboulis. Passage devant le cap aux Tombes, un cimetière de baleiniers du 17ème siècle. Navigation et recherche des ours polaires sur la côte Nord. Le Liefdefjord donne sur le glacier de Monaco, nommé en l’honneur du Prince Albert 1er. En soirée, navigation vers l’île de Moffen ( baleines, morses, ours? ), au-delà de 80° de latitude Nord, si les glaces le permettent.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 4

Détroit de Hinlopen et Terre du Nord-Est

En forçant vraisemblablement la banquise, nous arriverons dans le fjord de Murchison, avec sa station scientifique de 1958 et ses colonies de morses. Cette station a été implantée par les Finlandais et les Suédois à l’occasion de l’Année Polaire Internationale. Ses alentours sont faits de déserts froids et de points de vue superbes. Le fjord de Murchison fut autrefois le lieu de chasse principal des trappeurs rus- ses. De nos jours, ses eaux claires et ses roches sédimentaires en font un site unique. C’est dans ce détroit aussi que se trouve la grande colonie d’oiseaux la plus spectaculaire de l’archipel, nichée dans les falaises déchiquetées des pics et orgues de basaltes. Plus de 100 000 couples d’oiseaux ( guillemots et mouettes tridactyles) s’y reproduisent, et renard polaires, voire les ours rôdent régulièrement autour de ces falaises grouillantes de vie.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 5

Jours 5 à 8 : Terre du Nord-Est et île Blanche, cap au Nord et à l’Est

Durant ces 4 jours de navigations, nous irons en Terre du Nord-Est : c’est le vrai pays des glaces, avec des calottes de plus de 11 000 km2, la plus grande barrière de glaces de l’hémisphère Nord et ses 160 kilomètres de longueur, et l’île Blanche, mythique, couverte d’une calotte de glaces sur la presque totalité de ses 682km2.
C’est aussi le pays des déserts froids, de rocs et de falaises colorés, des grands icebergs dérivants et surtout des morses (environ 2500) et des ours; ces derniers sont environ 300 autour du Spitzberg, 250 maraudent en Terre du Nord-Est. C’est là aussi que se sont écrites les histoires les plus dramatiques de l’Exploration, avec l’expédition d’Andrée, le naufrage du dirigeable de Nobile, les explorations du futur amiral Nelson.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 6

Jours 5 à 8 : Terre du Nord-Est et île Blanche, cap au Nord et à l’Est

C’est là que subsistent les côtes et les îles les moins explorées de l’ensemble de l’archipel telle l’Île Charles XII et Storoya. Une vraie croisière d’exploration...
C’est près de ces îles perdues dans l’océan Glacial Arctique également que se joua le drame de l’expédition de l’Italien Umberto Nobile en 1928.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 7

Jours 5 à 8 : Terre du Nord-Est et île Blanche, cap au Nord et à l’Est

Passage possible selon les glaces par le Wijdefjord et ses vieux camps de trappeurs. Certains y sont parmi les plus anciens de l’archipel; C’est dans ce fjord également que se situent les sommets culminants ( 1717 mètres d’altitude ) du Svalbard; l’un d’entre eux, le mont Casimir Périer ayant été gravi la première fois par une expédition française avant la Seconde Guerre mondiale. Plus loin, le Sorgfjord, où Français et hollandais se livrèrent en 1693 la première bataille navale polaire pour le contrôle de la chasse aux baleines.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 8

Jours 5 à 8 : Terre du Nord-Est et île Blanche, cap au Nord et à l’Est

Si l’Est était rendu inaccessible par une banquise trop épaisse, notre route de retour vers Longyearbyen irait soit par le Sud, le détroit de Freemansundet réputé pour ses migrations d’ours, et les baies spectaculaires de Hornsund et Bellsund, soit par le Nord avec l’archipel polaire des 7 îles, le Raudfjord, le fjord de Smeerenbourg et la baie du Roi.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 9

Jour 9 : Fjord de Smeerenbourg

Le fjord des baleiniers du XVIIème et du départ de grandes expéditions polaires. Son front de glace a beaucoup reculé, laissant approcher mieux les "Dentelles de Smeerenbourg”, des pics éclatées par l’alternance du gel et du dégel. Sur l’île de Smeerenbourg on voit encore les restes des fours de baleiniers de 1623-1630. Plus au Sud, ce sont les restes des expéditions polaires de Pike et surtout d’Andrée et de ses compagnons. Le front du glacier s’abîme en mer et ses montagnes sont taillées en dentelles par le gel.
Les morses et les phoques sont régulièrement présents, l’ours rôde... Découverte de baies exceptionnellement visitées et d’immenses colonies de mergules, cet oiseau typique de l’archipel.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 10

Baie du Roi

Les sommets des Trois Couronnes dominent cette baie superbe et chargée d’une histoire d’une exceptionnelle richesse. Le héros polaire Roald Amundsen en fit le lieu de départ pour sa conquête du Pôle Nord.
Plusieurs glaciers, en recul, y vêlent leurs grands icebergs. Colonies d’oiseaux, stations scientifiques, réserves botaniques. La réserve botanique d’Ossian Sarsfjellet permet l’observation régulière des renards polaires, des rennes et des oiseaux de mer. Rennes et renards polaires seront probablement au rendez-vous.
En soirée, nous serons attentifs aux grandes baleines qui vivent au large de l’île du Prince Charles.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 11

Longyearbyen

Temps libre dans la capitale, puis transfert pour le vol direct spécialement affrété vers Paris où nous arriverons en fin de journée.

Voir l'itinéraire sur la carte

Grands espaces vous
recommande aussi...

*Les prix indiqués sont ceux des cabines les moins chères. Le descriptif des programmes est donné à titre indicatif.

Découvrez notre univers grâce à notre magazine en ligne.

Actualités polaires, des articles de fond sur la faune, et bien d'autres thématiques passionnantes.

Tous nos articles
Fermer