Voyage de 12 jours
et 11 nuits

À partir de 12 500 €
par personne

Navire polaire

Navire polaire
L'Ocean Adventurer

Confort
4 étoiles

Activités
Observation animalière, randonnées/excursion

Difficulté Facile

Difficulté
Facile

Température
0° en moyenne

Kilomètres
14000

Croisière air-mer Antarctique

Au départ de Santiago du Chili, vous atterrissez en Antarctique !
Les voyages évitant le détroit de Drake se développent, évitant 4 jours potentiels de mauvaises mers. Ce voyage est le seul à passer 8 jours en Antarctique en explorant grâce à ce bateau polaire la région du Cercle polaire antarctique.

Pour toute personne qui a visité les régions polaires arctiques, l'Antarctique exerce une réelle fascination : c’est le continent de l'extrême, grand comme 26 fois la France, couvert à 99 % de glace et peuplé de millions de pingouins.
Il est réputé pour ses paysages somptueux et ses dimensions gigantesques : certains icebergs mesurent des centaines de km², les plus hauts sommets dépassent les 5 000 mètres d'altitude...
Découvertes entre 1821 et 1840, ces terres n'ont pas subi la pression de chasse exercée en Arctique des siècles durant, c'est pourquoi la faune polaire y est facile à observer.
Afin d’éviter les 50e hurlants et les 60e rugissants, vous survolerez le détroit de Drake et découvrirez ainsi l'extraordinaire Patagonie chilienne, avec ses fjords, ses estancias, ainsi que la capitale Santiago et ses vallées viticoles.

Du 25 janvier au 4 février 2020
À partir de 12 500 € / personne
Réservations sur demande

Croisière air-mer Antarctique

Au départ de Santiago du Chili, vous atterrissez en Antarctique !
Les voyages évitant le détroit de Drake se développent, évitant 4 jours potentiels de mauvaises mers. Ce voyage est le seul à passer 8 jours en Antarctique en explorant grâce à ce bateau polaire la région du Cercle polaire antarctique.

Pour toute personne qui a visité les régions polaires arctiques, l'Antarctique exerce une réelle fascination : c’est le continent de l'extrême, grand comme 26 fois la France, couvert à 99 % de glace et peuplé de millions de pingouins.
Il est réputé pour ses paysages somptueux et ses dimensions gigantesques : certains icebergs mesurent des centaines de km², les plus hauts sommets dépassent les 5 000 mètres d'altitude...
Découvertes entre 1821 et 1840, ces terres n'ont pas subi la pression de chasse exercée en Arctique des siècles durant, c'est pourquoi la faune polaire y est facile à observer.
Afin d’éviter les 50e hurlants et les 60e rugissants, vous survolerez le détroit de Drake et découvrirez ainsi l'extraordinaire Patagonie chilienne, avec ses fjords, ses estancias, ainsi que la capitale Santiago et ses vallées viticoles.

Du 25 janvier au 4 février 2020
À partir de 12 500 € / personne
Réservations sur demande

Les moments clés de votre voyage

Jour 1

Punta Arenas, Chili

L’aventure commence à Punta Arenas, la plus grande ville et capitale de la Patagonie chilienne. Une première réunion avec notre guide aura lieu en fin d’après-midi, avant un dîner en commun. Introduction au voyage. Nuit à l’hôtel.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 2

Vol Punta Arenas-Base Frei (Antarctique)

Notre vol privé va traverser le fameux détroit de Drake en deux à trois heures. à l’arrivée sur l’île du Roi Georges dans les Shetlands du Sud, nos bagages sont pris en charge et nous partons vers la base Amiral Frei avec notre premier contact antarctique : manchots, installations scientifiques, paysages…
Des navettes zodiacs nous emmènent à bord de l'Ocean Adventurer, où nous sommes accueillis par l’équipage et les guides pour une série de réunions d’informations. Appareillage en soirée.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 3

Jours 3, 4 et 5 : Péninsule Antarctique, cap au Sud

Ces journées seront rythmées par les excursions à terre vers des plages où les manchots nous regardent débarquer, les otaries et phoques se reposent dans des paysages d’une sauvage beauté.
Ailleurs, nous partirons en croisière zodiac vers le plateau de Pléneau où les icebergs géants s’échouent, ou vers une baie entourée de glaciers, où les baleines se nourrissent. De nombreuses interventions sur l’histoire, l’exploration, les cétacés, les oiseaux, les glaces, la géologie vont ainsi enrichir votre voyage.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 4

Jours 3, 4 et 5 : Péninsule Antarctique, cap au Sud

Commandant et chef d’expédition vont marquer ainsi le programme d’escales variées, dont (sous réserve d’accessibilité) l’île Pettermann où le Commandant Charcot hiverna en 1907-1909, les baies du Paradis et Neko, avec leurs fronts de glaces et icebergs. C’est là que nous mettrons le pied sur le continent et sentirons au mieux les paysages englacés ; les glaciers dévalent des calottes en séracs et crevasses, plongeant dans les baies en fronts impressionnants pour y libérer leurs icebergs. Quelques colonies de pétrels, cormorans, goélands se sont installées dans les falaises, alors que les terres planes, souvent proches de bases scientifiques, sont toutes colonisées par les manchots aux démarches comiques.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 5

Jours 3, 4 et 5 : Péninsule Antarctique, cap au Sud

Nous passerons le chenal Neumayer : 40 kilomètres de front de glaces au pied du sommet culminant, le Mont Français, et avec la base anglaise de Port Lokroy. Quelques scientifiques y travaillent et y entretiennent une agence postale. Les îles Livingstone et Cuverville sont riches en colonies de manchots.
Plus au Sud, le chenal Lemaire est enchâssé entre des pics de plus de 1000 mètres d’altitude, qui gardent le passage souvent encombré de glaces: c’est l’un des détroits les plus spectaculaires de la Péninsule.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 6

Jours 6 et 7 : Cercle polaire antarctique

Nous passerons 66°33 de latitude Sud en fêtant cet évènement car peu de bateaux s’aventurent aussi au Sud. C’est en ces eaux que nous verrons les paysages parmi les moins visités, et des icebergs géants, souvent tabulaires, échappés des immenses calottes qui plongent dans les mers plus au Sud, vers la baie Marguerite.
En ces lieux de glaces également, excursions à terre, croisières zodiacs entre les icebergs, conférences et navigations vont rythmer nos journées. Navigations probables dans la banquise, qui borde ces mers, amenant léopards de mers, phoques crabiers et de Weddell à venir s’y reposer.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 8

Jours 8 et 9 : Péninsule Antarctique

Lors de notre remontée, nous tenterons d’approcher des colonies d’éléphants de mer, des baleines, et nous irons d’île en île le long de la Péninsule. Parmi nos arrêts, Aïtcho, l’île de la demi-lune et ses colonies de manchots et de pétrels géants. L’île de la Déception aussi : notre bateau entrera dans le cratère d’un volcan, et les sources chaudes des plages aussi bien que les épanchements de cendres et de laves montrent qu’il est encore actif. Une station baleinière norvégienne du début du XXe siècle y est encore bien visible, de même que des bâtiments et hangars utilisés lors de diverses explorations aériennes vers le continent et le Pôle Sud.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 10

Base Frei, Antarctique

Ce matin, notre bateau est en face à la base chilienne Admiral Frei et nos zodiacs nous emmènent à terre dès que le vol privé de retour est annoncé, pour repartir après quelques dernières photographies ou visite de la base russe proche. Vol de 2 heures 30 environ et arrivée dans les paysages qui vous paraîtront soudain très verts, de la Patagonie et de Punta Arenas au Chili. Transfert vers l’hôtel, et dîner de l’au-revoir avec tous les passagers de cette belle aventure.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 11

Punta Arenas – Santiago et vols retours

Au départ de Punta Arenas dans la matinée nous prenons le vol régulier vers Santiago du Chili.

Voir l'itinéraire sur la carte

Grands espaces vous
recommande aussi...

*Les prix indiqués sont ceux des cabines les moins chères. Le descriptif des programmes est donné à titre indicatif.

Découvrez notre univers grâce à notre magazine en ligne.

Actualités polaire, des articles de fonds sur la faune, et bien d'autres thématiques passionnantes.

Tous nos articles
Fermer