Voyage de 12 jours
et 11 nuits

À partir de 3 750 €
par personne

Yacht

Yacht
La Jangada

Confort
4 étoiles

Activités
Observation animalière, excursions

Difficulté Facile

Difficulté
Facile

Température
26° en moyenne

Kilomètres
8288

Au cœur de l'Amazone

Une expédition de treize jours et douze nuits sur le fleuve Amazone (il porte le nom de Solimões entre Tabatinga et Manaus), au départ de Manaus ou de Tabatinga/Leticia. Mille sept cent cinquante kilomètres de navigation entre rives et lacs, une croisière de cabotage, au gré des méandres du fleuve géant, emprunté par tant de découvreurs, tous fascinés par « l’Eldorado ».

Un voyage ponctué d’escales dans les réserves écologiques comme celles de Mamiraua ou d’Anama au cœur d’un territoire peu exploré, une rencontre avec la vie amazonienne dans les petites villes et villages « caboclos » ou Indigènes Ticunas et Matis, en remontant ou descendant le fleuve le plus puissant du monde. Selon des départs, ce voyage nous amène au début ou en sa fin à la frontière du Pérou et de la Bolivie, offrant ainsi de formidables possibilités d’extensions en Amérique latine.

Du 22 juillet au 3 août 2019
À partir de 3 750 € / personne

Au cœur de l'Amazone

Une expédition de treize jours et douze nuits sur le fleuve Amazone (il porte le nom de Solimões entre Tabatinga et Manaus), au départ de Manaus ou de Tabatinga/Leticia. Mille sept cent cinquante kilomètres de navigation entre rives et lacs, une croisière de cabotage, au gré des méandres du fleuve géant, emprunté par tant de découvreurs, tous fascinés par « l’Eldorado ».

Un voyage ponctué d’escales dans les réserves écologiques comme celles de Mamiraua ou d’Anama au cœur d’un territoire peu exploré, une rencontre avec la vie amazonienne dans les petites villes et villages « caboclos » ou Indigènes Ticunas et Matis, en remontant ou descendant le fleuve le plus puissant du monde. Selon des départs, ce voyage nous amène au début ou en sa fin à la frontière du Pérou et de la Bolivie, offrant ainsi de formidables possibilités d’extensions en Amérique latine.

Du 22 juillet au 3 août 2019
À partir de 3 750 € / personne

Les moments clés de votre voyage

Jour 1

22 juillet : Tabatinga

Arrivée à Leticia, transfert et embarquement. Cocktail de fruits amazoniens. Visite de la ville colombienne de Leticia, son musée ethnographique et les boutiques d’artisanat indigène. Au coucher du soleil, le parc de la ville est rempli de milliers de perroquets.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 2

23 juillet : Tabatinga et Indiens

Visite du « Mundo Amazonico », un parc écologique dont les guides naturalistes sont des Indiens Ticunas. Une belle introduction à la croisière pour découvrir un peu de la flore amazonienne, de l’habitat et de la culture des indigènes Ticunas, Yaguas, Huitotos, Cocamas qui peuplent la région … C’est aussi un lieu pour comprendre comment il est possible de lutter contre la déforestation en plantant des milliers d’arbres et de plantes sur des terres déjà déboisées.
Navigation en remontant le Rio Javari jusqu’à un village Matis et observation de la faune et de la forêt.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 3

24 juillet : La vie des matis – Benjamin Constant – Islandia au Pérou

Promenade avec les indigènes matis (les hommes jaguar) pour les accompagner lors d’une chasse en forêt, armés de leur longue sarbacane dont les flèches sont empoisonnées au curare.
Un voyage initiatique pour partager toute la richesse de la faune et de la flore amazonienne. Navigation vers la ville de Benjamin Constant.
Visite du musée, du marché et des ruelles bordées de magasins où les objets semblent provenir d’une autre époque.
Départ vers Islandia au Pérou, mais à quelques minutes du Brésil et de la Colombie. Une ville incroyable sur pilotis où les rues sont des ponts de bois ou de ciment à près de 10 mètres du sol.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 4

25 juillet : Village de Vendaval - Sao Paulo do Olivença

Le navire mouille ses ancres devant le village de Vendaval sur la rive gauche de la rivière Solimoes. Rencontre avec le Cacique (chef élu) et les chefs de village. Présentation de la vie quotidienne, rencontre avec les habitants. Navigation vers Santo Antonio do Iça.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 5

26 juillet : Santo Antonio do Iça

Départ pour le village Ticuna de Bethania sur la rivière Iça. Exploration des lacs et observation de la faune et de la fore. Après une courte marche dans la forêt accompagnés de guides indiens, on pénètre dans la clairière où est construite la «maloca», une habitation communautaire pour les rituels. Rencontre avec les responsables du conseil du village et du « Cacique », chef élu de la tribu... Un regard sur les traditions et la culture de ce peuple.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 6

27 juillet : De la ville Santo Antonio do Iça à la rivière Jutai

Tôt, au lever du soleil, petit déjeuner et expédition en canots à moteur pour une visite de la ville de Santo Antonio do Iça et de ses environs, puis navigation vers la rivière Jutai. Arrivée en fin d’après-midi et visite de la ville de Jutai.Dîner à bord et navigation vers Fonte Boa.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 7

28 juillet : Fonte boa – l’île de Terra nova

Départ en canot à moteur pour une journée d’exploration et de découverte en compagnie de guides natifs du village de « Terra Nova ».
Les habitants de cette région vivent de la pêche durable du Pirarucu, la morue amazonienne, pouvant mesurer 2,50 m de long et peser jusqu’à 150 kilos. Ce poisson aux mâchoires puissantes et à la chair délicieuse est exporté à travers toute l’Amérique du Sud.
Un trek en forêt (facultatif) pour atteindre les lacs vous permettra d’observer la richesse de la flore et la faune de ce territoire et avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir le singe Uacari à la face rouge.
Pêche d’un pirarucu par les guides natifs et déjeuner dans la forêt pour compléter cette belle matinée d’exploration.
En fin de journée, visite de la ville de Fonte Boa.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 8

29 juillet : L’embouchure du lac Mamiraua – les grands caïmans

Navigation vers le lac Mamiraua. Maisons sur pilotis, nids en chaussettes où vivent les Japins ces oiseaux au plumage jaune et noir,, vols bruyants de perroquets, bateaux hamacs aux couleurs vives se déplaçant d’un village à l’autre, les enfants en pirogue offrant les produits de la terre : c’est un vrai film d’aventure qui se déroule sur écran géant de chaque côté de votre bateau.
Visite de la communauté Mamiraua, conférence de l’un des leaders de la réserve sur le développement durable et la protection de la faune et de la flore dans la réserve. Après la visite, trek pour explorer les lacs à proximité et la forêt primaire à la recherche du singe Uacari. Expédition de nuit en canots à moteur pour observer la vie nocturne : les yeux brillants des caïmans, les cris des singes dans la canopée de la forêt tropicale.

Pour en savoir plus, rendez vous dans l'onglet Histoires des lieux visités.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 9

30 juillet : Lac de Mamiraua – Uacari lodge – Téfé

Sortie en canots à moteur pour rejoindre le point de départ d’une marche en forêt ou d’une expédition en pirogue sous la forêt immergée, territoire de « varzea », terre couverte d’eau six mois de l’année, un écosystème fascinant à découvrir dans la compagnie de guides natifs de la région. Visite du Uacari Lodge, station scientifique d’observation de la vie sauvage.
Navigation vers la ville de Téfé. Débarquement en canot à moteur à Téfé et dans le village de la Mission Salésienne, sa beauté naturelle.
Du haut de la colline où le monastère a été construit, la vue sur le fleuve Téfé est imprenable.
Navigation vers la rivière Japura et la ville de Coari.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 10

31 juillet : Rivière Japura – Coari – lac de Coari

Sur ce territoire poussent d’énormes noyers du Brésil dont les fruits sont récoltés de janvier à juin. Un travail difficile dans une forêt dense où rôde le jaguar.
Découverte de la ville de Coari. Elle est située sur la rivière Solimões entre le lac Mamiá et le lac Coari. Son histoire est liée aux Indiens Catuxy, Jurimauas, Passé, Irijus, Jumas, Purus, Solimões, Uaiupis, Uamanis et Uaupés. Après cette visite, départ en canot à moteur pour observer la faune et la flore du lac de Coari, varzea et zones forestières submergées où oiseaux, caïmans et dauphins peuvent être observés sans oublier la vie quotidienne des habitants de la rivière vivant principalement de pêche et d’agriculture. Présentation de danses folkloriques.
Dîner à bord et navigation vers Codajas.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 11

1er août : Ville de Codajas – lac Anama

Débarquement sur la rive de l’un des lacs. Observation de la faune et de la flore. Sur le chemin du retour, arrêt chez un producteur d’açai à la Fazenda Pretinho. Présentation de la culture de l’açai, cette baie magique, fruit d’un palmier, riche en vitamine C.
Visite de la ville de Codajas, découverte du marché, de l’artisanat local et de l’activité intense d’une petite ville amazonienne qui s’illustra durant la seconde guerre mondiale avec ses soldats du « caoutchouc ». Départ pour observer la faune et la flore sur le lac Anori en compagnie de guides natifs. À la recherche des capybaras, de loutres et de caïmans, il sera temps aussi d’apprendre à utiliser des filets pour la pêche à l’épervier. Nuit sur le lac Anori.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 12

2 août : Rivière Purus – village do Pao – lac do Limao – les poissons géants

L’embouchure de la rivière Purus est située à 210 km de Manaus entre les municipalités d’Anama et de Pacatuba. Cette zone de lacs est idéale pour pêcher des poissons à la peau lisse comme les Pirararas, les Surubins et les Capararis. Au lever du soleil, expédition en canot à moteur pour observer les oiseaux sur les lacs et les « Furos » (petits canaux joignant les lacs et le fleuve principal). C’est l’heure des hérons, des aigrettes blanches ou bleues, du concert des Jacanas, des petites poules d’eau gracieuses et du vol majestueux des aigles…
En fin d’après-midi, sortie en canots à moteur sur le lac Limao pour explorer les îles et les berges. Observation de la vie quotidienne des habitants, de la faune et de la flore. Les dauphins roses seront sans doute au rendez-vous.

Voir l'itinéraire sur la carte

Jour 13

3 août : Rencontre des eaux du Rio Negro et arrivée à Manaus

Tôt le matin, navigation vers la rencontre des eaux, entre la rivière Solimões (Rio Amazonas) et le Rio Negro, un spectacle singulier, les eaux du Solimões de couleur jaune, chargées d’alluvions et celles de Rio Negro sombres, s’entrelacent pendant des milles dessinant une dentelle ocre et noire avant de se fondre dans le puissant fleuve Amazone. Arrivée à Manaus, le bateau mouille devant l’hôtel Tropical. Débarquement en fonction de l’heure des vols. Pour certains, visite de la ville pour connaître l’Opéra de Manaus, le port et le marché, la vie trépidante de la ville installée sur les rives du Rio Negro. Transfert à l’aéroport ou à l’hôtel de Manaus depuis le port de l’hôtel Tropical.

Voir l'itinéraire sur la carte

Grands espaces vous
recommande aussi...

*Les prix indiqués sont ceux des cabines les moins chères. Le descriptif des programmes est donné à titre indicatif.

Découvrez notre univers grâce à notre magazine en ligne.

Actualités polaire, des articles de fonds sur la faune, et bien d'autres thématiques passionnantes.

Tous nos articles
Fermer