Le prince Navigateur

Albert 1er de Monaco, surnommé aussi « Le prince navigateur », fut le prince de la principauté de Monaco de 1889 à 1922. C’est une figure emblématique connue pour son humanisme et sa curiosité scientifique qui lui ont permis de faire de nombreuses découvertes.

À l’âge de 22 ans, dans les années 1870, Albert 1er se passionne pour l’exploration océanographique. Il commence alors à organiser de nombreuses expéditions scientifiques océanographiques et cartographiques dans des navires construits entièrement pour la recherche, équipés de laboratoires comme l’Hirondelle ou la Princesse Alice.

Durant ses expéditions, Albert 1er va découvrir de nouvelles espèces dont le poisson de grande profondeur Grimuldichtys profondissimus nommé ainsi en hommage aux Grimaldi.

En 1889 il fonde le musée Oceanographique de Monaco, inauguré en 1910, et c’est en 1906, qu’il fait construire l’Institut océanographique de Paris, entièrement consacré à la mer, avec des collections rapportées de ses explorations, faune et flore des fonds sous-marins y sont présentes ainsi que de nombreuses archives.

Ses expéditions continuent, et au début des années 1900, à bord de Princesse Alice, il va participer à 4 explorations de l’Arctique et au Spitzberg, dont il rédigera une cartographie très précise. Certaines de ces cartes sont encore utilisées à défaut d’en avoir édité des plus récentes.

De part ses découvertes au Spitzberg, le « Prince Navigateur » donnera le nom de la principauté à un des glaciers du Spitzberg : le Glacier de Monaco situé sur la côte Nord-Ouest où les glaciers forgent de magnifiques paysages.

Envie d’explorer l’Arctique  ?

> DECOUVREZ NOS EXPEDITIONS AU SPITZBERG

Fermer