Seigneur incontesté de l’Arctique dont il est devenu le symbole, sa présence a joué un rôle prépondérant dans l’histoire de cette région. Les grecs anciens connaissaient son existence, et c’est le mot « Arctos », l’ours en grec, qui a donné son nom à l’Arctique ! Pour les premiers peuples chasseurs, c’est l’esprit du grand ours blanc Nanuq qui décide si la chasse s’est déroulée dans les règles de la tradition.

Grands Espaces - Ours Blancs

Le plus grand carnivore terrestre

Ce superprédateur est admirablement adapté à son milieu. Un mâle pèse 500 kg en moyenne et peut atteindre trois mètres de hauteur s’il se dresse… et il court plus vite que vous ! Les poils creux des ours polaires sont tellement isolants que prendre un bain d’eau glacée est un bonheur pour lui, là où nous humains ne survivrions que quelques minutes. Cette capacité lui permet d’évoluer dans tous les milieux de l’Arctique, sur terre comme sur mer, et de coloniser de nombreuses régions en passant par la banquise. C’est un nageur émérite qui peut parcourir plusieurs centaines de kilomètres sans toucher ni terre ni glace.

Où voir des ours polaires ?

Leur royaume est vaste, de l’Alaska à la Sibérie en passant par le Canada, le Groenland et le Spitzberg…

Grands Espaces - Ours Blancs
Répartition des ours blancs dans le monde.
Grands Espaces organise des voyages à la rencontre des ours au Canada, au Groenland et au Spitzberg.

Le Spitzberg est la meilleure région pour observer l’ours polaire dans l’Arctique. Elle est riche en histoire « récente » mais dépourvue de population autochtone originelle contrairement au Groenland. Les ours sont plus protégés au Spitzberg, moins farouches et surtout plus nombreux ! Le Canada et la région de Churchill offrent des circonstances spéciales qui rassemblent de nombreux ours.

Rencontrer et respecter l’ours

L’ours blanc se laisse facilement voir au cours de nos voyages arctiques, la preuve : jusqu’à présent, toutes nos croisières polaires depuis les origines ont à leur actif plusieurs observations d’ours polaires !

Grands Espaces - Ours Blancs
Le zodiac permet de très belles approches

S’ils sont repérés sur la banquise ou à terre, le bateau polaire accompagné de ses zodiacs est l’interface idéale pour leur observation. Un ours viendra volontiers saluer des passagers respectueux sur le pont du navire. Pour observer les ours à terre comme sur la banquise, les zodiacs permettent de bonnes observations tout en maintenant une distance de sécurité.
L’ours est curieux, actif, riche de comportements à observer, presque délicat… Il est donc possible de le rencontrer sans le déranger pourvu que l’on respecte quelques règles élémentaires :

  • N’émettre aucun son, éviter les bruits de mécanismes ou de portes, ne parler qu’à voix basse.
  • Ne faire aucun geste brusque.
  • Ne surtout jamais leur donner quelque nourriture que ce soit. Ce comportement leur fait associer l’homme à une source de nourriture, ce qui signera leur perte à court terme… En effet, les ours devenus trop familiers s’approcheront facilement des zones habitées et deviendront dangereux… Les autorités pourraient être contraintes de les abattre…
  • Il est fréquent d’observer une mère ours accompagnée de ses petits, mais nous ne pouvons le promettre, car cela n’arrive pas à chaque croisière. Il est par contre plus rare de voir plusieurs ours polaires ensemble, sauf à Churchill où des combats ludiques sont fréquemment observés.

Pour en savoir plus sur l’ours polaire, consultez le résumé complet des conférences de Jan Stirling, Jon Aars et Nikita Ovsnianuikiv, lors de la rencontre annuelle des guides conférenciers Grands Espaces, en mars dernier :

Les croisières polaires Grands Espaces

Grands Espaces vous emmène là où l’observation d’ours blancs est la plus aisée, en croisière au Spitzberg surtout, là où ils sont les plus nombreux et où ils n’ont pas été chassés comme au Groenland. Le voyage à Churchill au Canada permet d’aller à la rencontre d’une grande concentration d’ours polaires qui trouvent là un lieu d’hivernage en attendant la banquise, on peut en observer jusqu’à 15 par jour !

La nature est généreuse de ses merveilles, il est encore possible de rencontrer et de respecter l’ours blanc, c’est ce que nous voulons vous proposer.

Grands Espaces - Ours Blancs

Retrouvez le maxi-guide « l’ours blanc » aux éditions de l’Escargot Savant. Disponible aussi en coffret.

Découvrez les croisières Grands Espaces

*Les prix indiqués sont ceux des cabines les moins chères. Le descriptif des programmes est donné à titre indicatif.

Fermer