Lun-Ven 10h00-18h00 | Sam 10h - 17h

La fonte des glaces de l’Antarctique s’est accélérée

Depuis cinq ans, les glaces fondent à un rythme presque trois fois plus élevé qu’avant. Une menace pour des centaines de millions des personnes. L’Antarctique a perdu 3 000 milliards de tonnes de glace depuis 1992, assez pour faire monter le niveau global des océans de presque 8 millimètres et cette tendance s’est accélérée de façon spectaculaire au cours des cinq dernières années, selon une étude parue dans le magazine Nature.
En savoir plus

Le changement climatique menace les sites archéologiques de l’Arctique

Des archéologues ont appelé jeudi à agir d’urgence pour sauver des milliers de sites historiques situés dans l’Arctique qui « disparaissent rapidement » en raison du changement climatique, deux fois plus prononcé au pôle Nord que sur le reste de la planète.
Le Grand Nord compte quelque 180.000 sites archéologiques –majoritairement dans l’Arctique norvégien (60 %), l’Arctique canadien (19 %) et en Alaska (20 %)– que « le climat froid et humide » de cette région a « préservé de manière extraordinaire » jusqu’à tout récemment, rappellent les auteurs de cette étude internationale publiée jeudi dans la revue scientifique Antiquity, consultée par l’AFP.
En savoir plus

Une zone de chasse inuit groenlandaise inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco

Les terres de chasse inuites d’Aasivissuit-Nipisat au Groenland ont été ajoutées samedi à la liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco, ont annoncé les autorités danoises et l’agence onusienne réunie au Bahreïn. Ces terres, au nord du cercle arctique « couvrent une superficie de plus de 4000 km² (…) comprennent des zones rurales, des lacs, un fjord et une partie de la calotte glaciaire », a expliqué un communiqué des Monuments historiques danois.
En savoir plus

Dans l’Arctique, les glaces marines se dégradent en continu

Une couverture glaciaire de plus en plus fine et de moins en moins étendue : dans un rapport publié lundi, le Centre national américain de données sur les glaces et la neige dresse un constat alarmant. Les scientifiques spécialistes de la zone parlent de « nouvel Arctique » pour définir le visage qu’a pris la région sous l’influence du changement climatique. Lundi, le Centre national américain de données sur les glaces et la neige (NSIDC) a publié ses derniers chiffres sur l’étendue des glaces dans l’Arctique. Ils montrent une situation dramatique. En avril, l’Arctique a perdu 980 000 kilomètres carrés de glaces marines, par rapport à la moyenne 1981-2010, frôlant le record atteint en 2016. Ce ne sont pas des résultats exceptionnels : les quatre dernières années tiennent le haut du tableau en termes de perte de glace. « Nous observons une dégradation continue de la couverture glaciaire dans l’Arctique, explique Mark Serreze, le directeur du NSIDC, dans une vidéo postée sur YouTube lors de la sortie du rapport. La glace est moins étendue et devient plus fine. »
Lire l’article

La fonte de l’Antarctique s’accélère

À l’occasion des 60 ans de la création du Comité scientifique de la recherche en Antarctique, une équipe internationale de chercheurs a dressé le bilan de l’évolution du continent blanc. Valérie Masson-Delmotte, climatologue et coprésidente du groupe de travail n° 1 du Giec, commente ces résultats.
En savoir plus

Les oies arctiques migrent plus vite pour s’adapter au réchauffement climatique, mais en vain

Les oies de l’Arctique, perturbées par le réchauffement climatique, ont réduit leur temps de migration vers le Nord, ce qui augmente la mortalité des jeunes oisillons.
Cap sur l’Arctique ! Chaque année, au cours du mois de mars, les bernaches nonnettes (Branta leucopsis), des sortes d’oies, quittent les régions tempérées et migrent vers le Nord pour se reproduire. Or, le réchauffement climatique est beaucoup plus marqué dans les régions arctiques que dans les régions tempérées, avec des printemps de plus en plus précoces ces dernières années.
En savoir plus

Déplacements saisonniers des femelles de harfang des neiges nichant dans le nord-ouest de l’Arctique américain

Le harfang des neiges, Bubo scandiacus, est un rapace circumpolaire qui niche dans la toundra arctique.
Les chercheurs ont étudié le nomadisme étendu de ces rapaces entre les zones d’estivage et d’hivernage, dans l’ouest de l’Arctique canadien.
En savoir plus

Croisières Arctiques avec moins de plastique et plus de nettoyage de plages

Cet été l’ AECO- Association of Arctic Expedition Cruise Operator- travaille sur le terrain avec les opérateurs de croisières pour identifier comment l’industrie de croisière d’expédition peut réduire drastiquement l’utilisation de plastique à usage unique à bord des bateaux. L’AECO continue également à engager des milliers de passagers à nettoyer les plages dans l’Arctique.

Lire le communiqué de presse

Découvrez les croisières Grands Espaces

*Les prix indiqués sont ceux des cabines les moins chères. Le descriptif des programmes est donné à titre indicatif.

Fermer